dimanche 10 mars 2013

Il est toujours de bon ton de critiquer l'institution de l'Eglise qui n'est certes pas exempte de critiques. Oserai-t-on en faire le 10ème à l'égard de l'Université d'Al Azhar au Caïre dont les dogmes sont -assez- loin d'être immaculés, sans devoir s'entourer d'un régiment de gardes de corps ou d'un bouclier anti-kamikaze. Avez-vous déjà vu un garde suisse se faire sauter au nom de JC?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire