mercredi 7 novembre 2012

On nous ressasse sans cesse que l'immigration est une chance et que nous avons besoin de "sang neuf". On omet de nous dire qu'il faudrait une compatibilité entre le sang du donneur et celui du receveur. Sinon il y a un grand risque de choc.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire